Accueil » Industrie » Dubourgel : une PME qui mise sur les inventeurs

Dubourgel : une PME qui mise sur les inventeurs


Menant une stratégie de développement originale, Dubourgel se repositionne sur le marché, grâce à des produits différents offrant une vraie valeur ajoutée.

 

C’est à IdéoBain, en 2013, que Dubourgel a pour la première fois présenté son robinet de chasse à détection de fuite. Ingénieux, le DFX détecte une fuite d’eau de soupape grâce à une technologie entièrement hydraulique (brevetée). Le réservoir du W.-C. se vide, mais le robinet restant fermé, il ne se remplit pas à nouveau. L’utilisateur est donc averti du problème, mais il peut tout de même utiliser sa chasse d’eau en appuyant sur le bouton de réarmement installé dans le second trou du réservoir. Le DFX a reçu la médaille d’or du concours de l’Innovation de Batimat/IdéoBain. Il intéresse beaucoup les plombiers, mais aussi les maîtres d’ouvrage, notamment les sociétés de HLM qui estiment qu’un W.-C. sur trois fuit dans leurs parcs de logements.

Ce système a été inventé par Hubert Magar, électromécanicien de son métier : après une facture d’eau salée, il s’est penché sur ses toilettes et a créé un système de détection de fuite, médaille d’or du salon des inventeurs de Genève en 2006. Avec Dubourgel, son invention est devenue une innovation. L’entreprise familiale a déjà travaillé avec trois inventeurs, à l’origine de huit produits innovants. Le dernier né est l’abattant Sourdine, qui atténue le bruit de la chasse. Il devrait trouver son public : selon l’industriel, 42,5% des Français ne tirent pas la chasse la nuit de peur de réveiller voisins ou famille. D’autres innovations, 100% Dubourgel cette fois, sont en cours de lancement. Notamment un abattant équipé d’un nouveau système de déclipsage instantané, ainsi qu’un ensemble soupape/robinet universel adapté à 98 % des modèles de cuvettes sur pied : avec ce produit, le professionnel est sûr de pouvoir effectuer sa réparation et ne se déplace qu’une seule fois (à découvrir ici).

Installé à Fontaine (38), Dubourgel, qui dispose de 13 presses de 40 à 600 tonnes avec manipulateurs et de 13 robots 6 axes, fabrique une grande part de ses abattants haut de gamme en plastique thermodurcissable, dont la production a récemment été relocalisée en France. En 2010, l’entreprise a racheté MPMP, fabricant de mécanismes de chasse, qui lui a apporté son expertise dans ce domaine et permis de compléter son catalogue. Son site de production d’Aubagne (13) a été conservé.

 

Repères
Création 1947 (atelier de charronnage, qui fabrique ensuite des abattants en bois, puis en plastique injecté ou thermoformé).
CA 2013 : 12,5 millions d’€, dont 70 % avec le sanitaire (30 % : secteur médical et chirurgical, la téléphonie et l’industrie).
Production : 500 000 abattants par an.
80 salariés + 20 commerciaux multicartes.
Usine certifiée ISO 9001 -V 2000.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Recevez la newsletter de Sdbpro.fr

abonnez-vous à notre newsletter

You have Successfully Subscribed!