Accueil » Produits » Happy D.2 Plus de Duravit : ses arrondis passent au gris
Salle de bain avec meuble et baignoire îlot

Happy D.2 Plus de Duravit : ses arrondis passent au gris


Happy D.2 Plus, dernière évolution de Happy D.2 (2013), qui était déjà un re-styling de Happy D (1998),  a été dévoilée sur le salon ISH 2019. Pleine de novation, la collection conserve cependant l’empreinte de la lettre D avec ses fameuses lignes en arc de cercle, déclinée à l’origine par Dieter Sieger et son fils Michael (Sieger Design). Mais pas que…

Les frères Christian et Michael Sieger, la deuxième génération désormais à la tête du studio, se considèrent comme « des sismographes, qui décèlent des tendances au cœur de l’actualité, avant même qu’elles ne soient mesurables. » Happy D.2 Plus suit (voire devancent, donc) les inclinations du marché, notamment en termes de finitions et de couleurs, éléments fort du décor dans la salle de bains.

Meuble de salle de bain beige et noir, suspenduCe programme complémentaire comprend des modèles marqués par une courbe distinctive, des vasques à poser (dont la finesse s’illustre sur le rebord aplani) aux plans de toilette solitaires associés à des meubles sous-vasque et des armoires mi-hautes en passant par les miroirs, sans oublier les baignoires.

La céramique s’offre une nouvelle jeunesse avec un choix de finitions très actuelles. Les arrondis emblématiques de Happy D.2 Plus passent au gris. Cette palette sombre confère un certain cachet aux éléments sanitaires, du point d’eau jusqu’aux toilettes, avec notamment un anthracite mat disponible sur les bidets et cuvettes. Parce que l’hygiène prévaut évidemment sur l’esthétique du moment (la matité est l’une des grandes orientations repérées à Francfort), l’intérieur de celles-ci reste émaillé (donc d’aspect brillant) afin de faciliter l’évacuation.

Sans poignée, les meubles se distinguent par leurs façades courbes, emplies d’élégance, ainsi que par une fonctionnalité accrue (grand volume de rangement, intérieur des tiroirs éclairé, casiers coulissants en option).

Les +
Baignoire îlot noire à l'extérieur, blanche à l'intérieur Une collection complète sans cesse réactualisée, qui parvient à être intemporelle tout en intégrant des éléments hyper tendance comme la matité de la céramique en finition anthracite.
Trois largeurs de vasques à poser (L 40-50-60 x P 40 cm), dont deux avec une plage de robinetterie.
Une céramique disponible en trois finitions : blanc brillant, anthracite mat ou bicolore (intérieur blanc brillant, extérieur anthracite mat).
Quatre largeurs de meubles sous lavabo pour plan de toilette (L 65-100-130-160 x P 55 cm) avec un ou deux tiroirs (H 35,4 ou 40,8 cm), dont un modèle en profondeur réduite (L 65 x P 48 cm, avec un ou deux tiroirs), deux hauteurs pour les armoires mi-hautes pourvues d’étagères (L 40 x P 36 x H 80 ou 133,6 cm) et onze finitions de façade (bois noble ou surfaces mates, claires ou foncées). A noter : pour faciliter le quotidien, la finition Graphite super mat intègre un revêtement anti-traces de doigts.
Pour jouer la carte du ton sur ton ou du contraste affirmé, le plan de toilette est disponible en six teintes, claires ou foncées.
Deux options de personnalisation du miroir (deux diamètres) avec un motif imprimé sur le pourtour (Radial ou Organic). Suivant les modèles, ils sont équipés d’un interrupteur sensitif avec variateur d’éclairage ou de couleur, chauffage antibuée (en option ou de série), éclairage d’ambiance (Ambilight). A noter : deux miroirs peuvent être couplés (synchronisation en usine, technologie sans fil préinstallée).
En acrylique blanc brillant (All White), les baignoires (joints invisibles, 180 x 80 x H 46 cm) sont aussi déclinées en finition Graphite super mat et trois modèles (avec tablier trois faces, en angle droit ou gauche, et en îlot), avec balnéo en option.

Prix publics HT maximums constatés
Vasque à poser, à partir de 428 € ; meuble sous lavabo avec plan de toilette, à partir de 1 655 € ; baignoire avec habillage acrylique, à partir de 2 850 €, baignoire îlot, 4 300 €.

Happy D.2 Plus, dernière évolution de Happy D.2 (2013), qui était déjà un re-styling de Happy D (1998),  a été dévoilée sur le salon ISH 2019. Pleine de novation, la collection conserve cependant l'empreinte de la lettre D avec ses fameuses lignes en arc de cercle, déclinée à l'origine par Dieter Sieger et son fils Michael (Sieger Design). Mais pas que… Les frères Christian et Michael Sieger, la deuxième génération désormais à la tête du studio, se considèrent comme « des sismographes, qui décèlent des tendances au cœur de l’actualité, avant même qu’elles ne soient mesurables. » Happy D.2 Plus suit (voire devancent, donc) les inclinations…

Passage en revue

Votre avis ?

Note de l'utilisateur 4.8 ( 1 votes)

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Recevez la newsletter de Sdbpro.fr

abonnez-vous à notre newsletter

You have Successfully Subscribed!