Accueil » Industrie » Mobalpa met le rangement dans le bain

Mobalpa met le rangement dans le bain


Le rangement et la déco coordonnée : ce sont les deux points forts – et différenciants – de la nouvelle offre salle de bains de Mobalpa. La déco coordonnée ? Des couleurs et des motifs, qui se déclinent sur les plans, les façades et les fonds, mais aussi sur les vasques, les sèche-serviettes, les parois de douche, les revêtements… Le rangement ? Sous toutes les formes : au point d’eau, mais aussi dans les tiroirs et placards (aménagements intérieurs), dans des meubles complémentaires (niches, casiers, colonnes, armoires, coiffeuses…), derrière des portes coulissantes, dans le dressing…

« Plus on propose de rangement au consommateur, plus il en veut », indique Christophe Gazel. Selon le directeur de l’Ipea (Institut de prospective et d’études de l’ameublement), qui intervenait lors de la présentation à la presse des nouvelles collections Mobalpa, le consommateur réclame désormais de la valeur d’usage, c’est-à-dire des espaces de vie qui répondent à ses besoins. Certes, ce propos concernait la cuisine, un marché mature. Mais on aurait tort de ne pas l’appliquer aussi à la salle de bains, qui ne doit pas se contenter d’être seulement belle. « C’est la valeur d’usage qui va faire la différence entre les acteurs », ajoute Christophe Gazel.

Mobalpa, qui se positionne comme un aménageur d’espaces, est l’un des rares fabricants de mobilier de cuisine à continuer de pousser la salle de bains au sein de son réseau, où elle représente 12 % du chiffre d’affaires (y compris les produits de négoce : robinetterie, sanitaire, douche…). Cette nouvelle offre en témoigne. L’enseigne a également renouvelé son site internet, sur lequel l’internaute dispose désormais d’un espace où il peut préparer son projet, en stockant ses propres images, en travaillant son implantation (via MagicPlan), etc. « Si le consommateur ne peut pas s’approprier son projet, il le désinvestit financièrement » remarque encore Christophe Gazel.

En 2015, le groupe Fournier va investir 36 millions d’€, et plus de 100 millions d’€ entre 2013 et 2016, afin d’améliorer la flexibilité de son outil industriel pour offrir plus de personnalisation, en cuisine comme en salle de bains : « Tout va dans le sens de la fabrication à l’unité », explique son PDG, Bernard Fournier.

 

Repères
CA 2014 groupe Fournier (consolidé) : 252 millions d’€, dont 17 % avec la salle de bains (toutes marques, y compris produits négoce).
Rachat de Hygena (125 points de vente qui passeront sous enseigne CoCoo’c, 100 % cuisine), en attente de validation par les autorités de la concurrence.

 

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Recevez la newsletter de Sdbpro.fr

abonnez-vous à notre newsletter

You have Successfully Subscribed!