Accueil » Industrie » Nicoll paré pour l’innovation et l’internationalisation

Nicoll paré pour l’innovation et l’internationalisation


Dirigé par Benoît Hennaut depuis 2014, Nicoll, fabricant français de produits d’évacuation et de gestion de l’eau en matériaux de synthèse, qui appartient au groupe belge Aliaxis, a récemment présenté à la presse ses objectifs pour les années à venir. Comme nombre d’industriels européens, il mise sur l’innovation et l’internationalisation pour assurer son développement futur.

L’innovation. Pour Benoît Hennaut, l’innovation doit faire partie de la culture de l’entreprise. Pour y arriver, celle-ci dispose désormais, à Cholet, d’un centre de R&D de 1200 m², qui vient compléter le laboratoire existant. Dotés d’équipements de pointe (imprimante 3D, salle d’analyse acoustique, bancs d’essais hydrauliques, aérauliques et mécaniques…), il est occupé par une équipe de 33 experts et ingénieurs, animée par Charles Poisson, directeur R&D. La stratégie : innover en partant du besoin (de confort, d’esthétique, de sécurité, de réduction des temps de pose…) dans une démarche d’éco-conception, afin de proposer des produits à forte valeur ajoutée, dans la lignée de ceux récemment mis sur le marché : Chutaphone et Chutunic Acoustique (qui ont reçu le Décibel d’or délivré par le Conseil National du Bruit), Turboflow2 (bonde de douche performante à découvrir ici) et les tubes co-extrudés (intégrant 30 % de produits recyclés et affichant des performances accrues). A ISH 2015, Nicoll présentera un prototype de mécanisme de vidage à commande électronique sans contact, conçu en partenariat avec SCD.

L’internationalisation. Benoît Hennaut, qui est également vice-président de Nicoll International, annonce la création de Nicoll Tchéquie. Désormais présent dans 50 pays, essentiellement situés en Europe de l’Ouest et Europe de l’Est, Nicoll va également se structurer en Afrique du Nord. Nicoll International représente aujourd’hui à peu près la moitié du chiffre d’affaires de Nicoll.

 

Repères
Aliaxis : groupe familial belge, chiffre d’affaires 2507 millions d’€, 100 entités commerciales ou industrielles, 15700 employés (2013). 26 millions d’€/an investis en R&D. Vient d’acquérir l’australien Vinidex, acteur majeur de l’industrie des tubes.
Nicoll : chiffre d’affaires 189 millions d’€ (2014) dont un tiers réalisé avec le sanitaire et la moitié en France. 1260 employés, 3 sites industriels et 5 usines (dont 3 à Cholet, site historique), une plate-forme logistique. 100 % des produits Nicoll sont commercialisés via le négoce professionnel.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Recevez la newsletter de Sdbpro.fr

abonnez-vous à notre newsletter

You have Successfully Subscribed!