Accueil » Industrie » L’impression 3D selon Grohe : la personnalisation n’a plus de limites
Fabrication d'un robinet 3D Grohe

L’impression 3D selon Grohe : la personnalisation n’a plus de limites


Sur ISH 2019, Grohe a fait sensation en dévoilant les robinets Atrio Icon 3D et Allure Brilliant Icon 3D. Fabriqués par impression 3D en métal, ces modèles spectaculaires incarnent une vision futuriste de la robinetterie et « l’avenir de l’eau » selon la marque.

L’impression 3D, procédé de fabrication additive (ou AM pour Additive Manufacturing en anglais), transforme un modèle numérique (fichier) en un objet solide en trois dimensions. Celui-ci est façonné, couche par couche, par un dépôt de quelques microns de matière en superposition.

Les champs d’application de l’impression 3D semblent illimités, impactant tous les secteurs d’activité. Cette technologie s’illustre déjà dans les industries de pointe et le luxe (aérospatiale, automobile, défense militaire, prothèses médicales, joaillerie…) par exemple, pour la fabrication de pièces uniques ou de série. Elle a fait entrer l’industrie la 4e révolution manufacturière en permettant de créer des formes très complexes, offrant un niveau de précision encore jamais atteint.

Une nouvelle façon d’envisager la conception de produits

La solidité des deux robinets produits par Grohe, qui exploite son « propre processus » de fusion au laser (à 1 398 °C) sur lit de poudre « avec des grains », est forgée par environ 4 700 couches de 0,06 millimètre d’épaisseur. Innovante, cette technologie d’impression 3D développée en interne est le résultat d’un investissement présenté comme massif « dans la recherche et le développement » par Thomas Fuhr, directeur exécutif des opérations de Grohe, « pour être pionnier dans ce secteur et renforcer davantage notre leadership technologique. »

Michael Seum, vice-président du design de Grohe l’affirme sans demi-mesure : « Avec Icon 3D, nous ouvrons la voie à une nouvelle façon d’envisager la conception de produits pour le futur. Nous dépassons les frontières en utilisant l’impression 3D en métal afin de créer des produits qui semblent à première vue impossibles à obtenir. Cette méthode de production permet de concevoir des robinets en petites quantités selon les désirs de nos clients. La personnalisation n’a plus de limites. »

Dans le domaine de la robinetterie, l’impression 3D n’est pas seulement une technique de prototypage rapide, avec à la clé une économie de temps phénoménale et des étalons fonctionnels pour les tests d’écoulement de l’eau (y compris dans des matériaux translucides). Dans les fonderies, les imprimantes 3D à sable sont également souvent utilisées pour réaliser des moules et des noyaux plus fins et plus ciselés. Thomas Fuhr assure que Grohe entre « avec l’impression 3D en métal (…), dans une nouvelle ère en matière de production allemande ».

Une technologie en cours de déploiement

C’est a priori American Standard qui en 2016, sous la marque DVX, a présenté sur le salon Kitchen & Bath Industry Show de Las Vegas, la toute première collection de robinets de luxe imprimés en 3D avec du métal. Ses modèles Trope, Vibrato et Shadowbrook semblent littéralement sculptés dans le métal, témoignant d’une liberté de création inédite. En 2018, à Milan, la firme italienne Webert a exposé à son tour deux conceptions originales : le mitigeur de cuisine en inox ONE-A et, pour la salle de bains, le modèle Coral, dont la manette imprimée en acier inox 316L figure des formes organiques inspirées des récifs tropicaux.

La symbiose du design et de la technologie

Avec leur production ultra premium limitée à quelques exemplaires sur commande, créneau qui diffère de la stratégie volumique du fabricant, les nouveaux robinets Icon 3D de Grohe se distinguent par un design particulièrement minimaliste, une forme très architecturée.

Bien qu’extrêmement minces (épaisseur comprise entre 1 et 1,5 mm) à l’instar du mélangeur 3 trous Atrio Icon 3D qui présente un bec col de cygne ouvert dans lequel s’écoule un jet laminaire, leurs parois sont suffisamment évidées pour qu’un flux d’eau les traverse, dans un renflement si léger que l’œil seul ne parvient pas à le distinguer. Cette prouesse esthétique et technique caractérise aussi le modèle Allure Brilliant Icon 3D, aux lignes plus facettées, voire acérées, qui transfigurent celles du modèle d’origine, lui donnant un style presque incisif.

Les robinets Grohe sont disponibles en acier finition brossée brute, chacun étant unique. Après l’impression qui créée des composants « encapsulés » dans la poudre métallique, l’excès de matière est balayé et retiré manuellement. Puis, successivement, le produit fait l’objet d’un traitement mécanique sur une fraiseuse CNC, puis d’un fini minutieux à la main (ponçage, polissage). Les mitigeurs 3 trous pour lavabo Atrio Icon 3D et Allure Brillant Icon 3D existent aussi en version murale. Un léger marquage rouge et bleu distingue les poignées équipées de tête en céramique.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Recevez la newsletter de Sdbpro.fr

abonnez-vous à notre newsletter

You have Successfully Subscribed!