Accueil » Distribution » Socoda : des PAAC 2017 à la théorie des espèces
Socoda PAAC 2017

Socoda : des PAAC 2017 à la théorie des espèces


Socoda a récemment présenté à ses partenaires industriels le Plan annuel d’Actions et d’Animations Commerciales 2017 (PAAC). L’occasion pour le groupe de souligner la nécessité d’avancer dans l’analyse des données et de rappeler le principe de l’évolution des espèces.

« Notre activité doit prendre un virage technologique, celui de l’analyse des données » : Philippe de Beco, président du directoire de Socoda, et ses équipes l’ont martelé tout au long de la présentation du PAAC de la branche sanitaire-chauffage. Connaître les clients, leur comportement d’achat, leurs habitudes… et traiter les données des produits pour les communiquer aux adhérents, « c’est notre ambition 2020 ». Ce travail de compilation et de traitement, qui ne peut se faire sans les fabricants, doit enrichir les contenus, permettre de réagir plus rapidement, d’analyser l’efficacité des actions… et d’être proactif.

Si le PAAC 2017 ne change pas fondamentalement, les actions commerciales évoluent vers plus de simplicité. Il s’agit de construire des plans de vente partagés et des opérations à contenu unique qui assureront une future massification des achats, voire des stocks. Des stocks qui, au travers de la MSA en cours – mutualisation des stocks adhérents – permettront de vendre plus et de gagner des parts de marché.

A ce titre,  Sébastien Boudailliez, responsable de la branche sanitaire chauffage, a souligné les performances du groupement, dont les 55 adhérents et les 146 points de vente, affichaient une progression de 6,76 % à fin août 2016, contre 1,70 % seulement pour la Fnas. Durant la même période, les achats ont augmenté de plus de 9 % pour la plomberie et de près de 8 % pour le sanitaire. Il a également rappelé la force des indépendants, qui résistent mieux à la crise et dont les partenariats sont plus rentables, grâce à la proximité, la souplesse, la réactivité, la fidélité.

Enfin, soulignant que « le métier de la distribution ne doit pas servir à tirer le marché vers le bas », Philippe de Beco a évoqué Charles Darwin et le mécanisme de l’évolution des espèces, qui ne survivent qu’en s’adaptant : « la survie des uns est profondément liée à la survie des autres : nous dépendons de vous, vous dépendez de nous. » En clair, « Amazon n’est pas la solution, mais une opportunité dans un éco-système complexe où chacun dépend de l’équilibre de l’ensemble… » C’est dit.

Repères
Chiffres d’affaires groupe Socoda, 3,048 milliards d’€ dont 7 % en sanitaire-chauffage.
Branche sanitaire-chauffage : 55 adhérents, 146 points de vente et 129 fournisseurs.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Recevez la newsletter de Sdbpro.fr

abonnez-vous à notre newsletter

You have Successfully Subscribed!