Accueil » Installation » Réglementation » Norme NF C 15100 : faut-il passer aux parois de douche de 2,25 m ?

Norme NF C 15100 : faut-il passer aux parois de douche de 2,25 m ?


Les parois de douche de 2,25 m de hauteur apparaissent sur le marché, destinées, nous dit-on, à répondre à l’amendement 5 de la norme NF C 15 100. Mais sont-elles vraiment nécessaires ?

Les locaux contenant une douche ou une baignoire doivent respecter le Titre 10 de la norme NF C 15 100 en vigueur, créé par l’amendement 5 qui, publié en 2015, a fait évoluer le chapitre 7-701. Le Titre 10 détaille notamment le mode de détermination des volumes de sécurité des locaux contenant une douche ou une baignoire, en particulier les volumes 0 et 1. Il en résulte qu’en aucun cas la hauteur de la paroi vitrée ne délimite le volume 1 de la douche.

A quelle hauteur s’arrête le volume 1 de la douche ?

Schéma illustrant les volumes 0 et 1 de la douche avec receveurEn partie basse, le volume 1 (en orange sur le schéma ci-contre, qui concerne les douches équipées d’un receveur) commence au-delà du volume 0 (en rouge). Soit, dans le cas d’une douche équipée d’un receveur (ou d’une baignoire), à partir de son bord extérieur et, dans le cas d’une douche à l’italienne, 10 cm au-dessus du sol de la douche (schéma ci-dessous).

En largeur (ou profondeur), le volume 1 de la douche est délimité par le bord extérieur du receveur s’il existe. En son absence (douche à l’italienne), il est mesuré à partir d’un ou plusieurs points : le point d’origine du flexible de la douche ou le centre de la douche de tête ou encore le périmètre extérieur du ciel de pluie. A partir de ce(s) point(s), on trace un arc de cercle de 1,20 m de longueur : le volume 1 est délimité par le bord extérieur de l’un et l’autre de ces cercles.

Schéma ilustrant les volumes 0 et 1 de la douche à l'italienneEn hauteur, le volume 1, qui ne comprend pas le volume 0, est mesuré, dans le cas d’une douche équipée d’un receveur (ou d’une baignoire), depuis le fond de l’un ou de l’autre jusqu’à 2,25 m de hauteur. En l’absence de receveur, le volume 1 est délimité par le plus élevé des plans horizontaux suivants : soit 2,25 cm au-dessus du sol fini ou du fond de la douche, soit le plan horizontal passant par la douche de tête.

Ainsi, dans tous les cas, le volume 1 de la douche atteint au moins 2,25 m de hauteur.

Que la paroi mesure 2,25 m ou moins ne change rien

L’idée de la norme est de s’affranchir des parois et porte de douche : qu’elles soient ou non posées, qu’elles mesurent plus ou moins 2 m, elles n’ont pas d’incidence sur le positionnement et la classe des appareillages électriques installés. L’électricien peut travailler sans se soucier de la paroi : « Dans le cas où la hauteur de la douche de tête n’est pas connue à la date de signature de l’ordre de service, la hauteur du volume 1 est limitée à 2,25 m. »

Le Titre 10 est très clair : « Seules les parois fixes et pérennes, jointives au sol et dont la hauteur est supérieure ou égale à celle du volume concerné sont à prendre en compte. » Les parois vitrées n’étant pas considérées comme des parois fixes et pérennes, leur hauteur n’a pas d’incidence dans le cadre de la norme NF C 15 100.

Schémas : FFIE, Fédération française des entreprises de génie électrique et énergétique.

Laisser une réponse

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Recevez la newsletter bimensuelle de Sdbpro.fr

Bravo ! Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter.