Accueil » Distribution » Top 15 Meuble, février 2019 : Leroymerlin.fr à nouveau ébranlé

Top 15 Meuble, février 2019 : Leroymerlin.fr à nouveau ébranlé


Pour la deuxième fois depuis que ce baromètre digital dédié au meuble de salle de bains existe, Leroymerlin.fr recule, renvoyé au deuxième rang par Castorama.fr. C’est une vraie guerre de tranchées que se livrent les deux enseignes, laquelle montre, si besoin était, l’importance de l’enjeu.

Top 15 Meuble de salle de bains, février 2019
Baromètre digital réalisé le 29 janvier 2019.

En avril 2018, à la surprise générale, Castorama.fr coiffait au poteau Leroymerlin.fr, se positionnant au premier rang de notre Top 15 dédié au mobilier de salle de bains. Un coup de semonce pour le tout-puissant site de l’enseigne leader sur le marché du bricolage. Toutefois, lors de l’audit suivant daté de juin 2018, celui-ci retrouvait sa position dominante, émergeant aux premiers rangs des premières pages de Google sur la majorité des 108 mots-clés dédiés au mobilier de salle de bains que nous avons collectés.

C’est en gagnant le premier rang de la première page de résultats de Google sur les deux mots-clés les plus utilisés par les internautes – « meuble salle de bain », « meuble de salle de bain » – que Castorama.fr est passé devant Leroymerlin.fr dans ce Top 15 réalisé par VRDCI, agence de référencement naturel avec paiement aux résultats en première page de Google. Mais ces deux places sont très difficiles à tenir sans l’aide d’un bon spécialiste du SEO. De plus, dans cette bataille de parts de marché d’acquisition de prospects sur Google, rien n’est jamais acquis. A suivre donc.

En dehors de ce combat des Titans, signalons l’apparition de Hellocasa.fr. Ce site d’intermédiation (petits travaux de bricolage), que l’on a déjà vu apparaître dans nos Top 15, a développé plusieurs partenariats avec des enseignes, notamment Bricorama.fr.

Signalons encore les plus de 45 % de pénétration du marché des généralistes de la maison (But.fr, Conforama.fr, Ikea.com…), qu’ils soient pure player ou pas : c’est une part conséquente des prospects – un internaute tapant l’un des mots-clés du mobilier de salle de bains est un prospect – qui est capté par ces distributeurs. D’autant plus que les représentants de la filière brillent par leur absence, en dehors d’Espace-Aubade, qui tient le vent.

Bien comprendre ce Top 15 Meuble de salle de bains

Ce tableau ne reflète en aucun cas la fréquentation des sites Internet mentionnés. Il indique simplement leur performance en matière de SEO (ou référencement naturel) à un instant T, établie en recherchant leur position sur la première page de Google lorsqu’un internaute tape l’un des 108 mots-clés dédiés au meuble de salle de bains que nous avons collectés (et qui sont les plus utilisés).

Le nombre de visites estimées est obtenu en fonction du nombre de fois où le mot-clé a été tapé par un internaute, pondéré par la position du site Internet sur la première page de résultats (CTR) de Google : 51 % de clics au premier rang, 13 % aux deuxième et troisième rangs, 4 % sur les quatrième et cinquième rangs et 3 % sur les autres rangs (ces différentes données sont fournies par Google).

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Recevez la newsletter de Sdbpro.fr

abonnez-vous à notre newsletter

You have Successfully Subscribed!