Accueil » Industrie » Geberit Allia : une force de vente de 75 personnes

Geberit Allia : une force de vente de 75 personnes


Annoncé à l’occasion d’IdéoBain 2015, le deuxième étage de la structure Geberit Allia est en place : depuis le 1er novembre, l’organisation commerciale est structurée, au niveau régional et national.

Au niveau régional, trois forces de vente sont constituées : la première, en charge des ventes réseau, autrement dit de la distribution professionnelle, réunit une vingtaine de personnes ; la deuxième, en charge de la prescription (chantiers, BET, architectes…) et des installateurs, est composée d’une trentaine de personnes ; et la troisième, responsable des ventes en salle d’expo, compte une dizaine de personnes.

Au niveau national, deux organisations « comptes clés » sont créées, l’une responsable de la distribution professionnelle et l’autre des comptes clés nationaux (grandes entreprises spécialisées dans la construction, l’hôtellerie, le tourisme, la santé, l’industrie…).

Ces différentes équipes dépendent du management commun mis en place en avril 2015. Ainsi, les équipes prescription/installateurs et ventes réseau, ainsi que la direction des comptes clés nationaux sont sous la responsabilité de Bertrand Caron, directeur des ventes distribution professionnelle et prescription. L’équipe responsable des ventes en salles d’expo est gérée par Géraldine Pipa, directrice des ventes distribution professionnelle expo. Enfin, le directeur des comptes clés distribution est sous la responsabilité d’Yves Daniélou, directeur général.

Selon le communiqué de presse, « Grâce à cette nouvelle organisation, le groupe Geberit se dote à la fois d’une excellente couverture des différents interlocuteurs professionnels et d’une densité de présence locale exceptionnelle pour accompagner ses clients dans le développement des marques Geberit et Allia en France. »

Le marché français en recul
Le groupe, qui a publié ses résultats du troisième trimestre 2015, annonce un chiffre d’affaires cumulé de 1972,6 millions de CHF, en hausse de 2,1 % (CA ajusté par rapport à la fusion, taux constant), mais un bénéfice net en recul de 3,8 % à 397,7 millions de CHF. Si l’Europe progresse de 1,3 %, ce n’est pas grâce au marché français, qui régresse de 1,3 %. Les pays qui, pour le groupe, progressent le plus sont le Royaume-Uni et l’Irlande (+8,8 %), la Péninsule Ibérique (+8 %), le Benelux (+6,9 %) et les pays nordiques (+5,8 %).

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Recevez la newsletter de Sdbpro.fr

abonnez-vous à notre newsletter

You have Successfully Subscribed!