Accueil » Industrie » Stella, un robinetier pas comme les autres

Stella, un robinetier pas comme les autres


Parce qu’il évolue à l’écart des modes et des tendances, Stella est un robinetier atypique. Il vient de s’installer dans une nouvelle usine, à proximité du lac Majeur.

robinetterie stella, vue de l'usine et des machines outilsStella, né en 1882, serait le plus ancien des robinetiers européens. Il réalise un chiffre d’affaires de près de 10 millions d’€, dont 3 millions en France, où il est commercialisé par Distel depuis 1969. L’industriel vient de s’installer à Dormelletto, près du lac Majeur, dans une usine de 8 000 m² couverts, libérée en 2014 par Nobili qui, actionnaire majoritaire de Stella depuis 2009, a décidé de regrouper ses propres usines en une seule.

Si Stella est atypique, c’est parce qu’il propose des produits différents, notamment en termes techniques. Par exemple, 90 % de ses mélangeurs sont équipés de têtes à clapet. A la différence des autres robinetiers, qui réservent celles-ci à leurs mélangeurs bas de gamme, Stella a choisi de les conserver, en les améliorant : mécanisme sans contact avec l’eau et toujours lubrifié, filetage spécifique sans usure, siège rapporté décolleté dans de l’acier inoxydable… Protector, utilisé sur les croisillons de la collection Aster, permet de les débrayer dès que le serrage est à la valeur optimale, ce qui protège également la tête à clapet. Autres originalités techniques : les corps à encastrer de Stella sont en bronze (fondu en France, chez Boisson), réputé inaltérable ; TC, système exclusif réservé à l’habitat, concerne les mélangeurs, dont le croisillon de gauche règle la température à l’aide d’une cartouche thermostatique, tandis que celui de droite contrôle le débit, pour un usage simplifié de la robinetterie.

robinetterie stella, présentation de la gamme à la boutique SEH Halimi à ParisStella équipe l’hôtellerie haut de gamme et de luxe avec ses collections rétro, dont la plus réputée est Roma : créée en 1926, elle n’a jamais cessé d’être fabriquée depuis. Devenue emblématique de la marque, elle représente 25 % de ses ventes. Pour autant, le robinetier ne se cantonne pas au style rétro, proposant des gammes contemporaines : Box, lancé en 1979 et toujours au catalogue, est le premier mitigeur doté d’une manette joystick ; Casanova, à la surface cannelée…

Parmi les nouveautés 2017, à découvrir lors de la prochaine édition du Cersaie à Bologne, sont annoncées une version électrique des radiateurs sèche-serviettes rétro et des plaques de commande de chasse en laiton compatibles avec les châssis Geberit, proposés dans toutes les finitions du catalogue.

Photo ci-contre : présentation de la gamme Stella à la boutique SEH Halimi (Paris).

Repères
Chiffre d’affaires 2016 : près de 10 millions d’€.
35 personnes.
Présence en France, qui constitue le premier marché à l’export, depuis près de 50 ans, via la société Distel (94).

Laisser une réponse

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Recevez la newsletter bimensuelle de Sdbpro.fr

Bravo ! Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter.