Accueil » Industrie » Un premier semestre 2017 (un peu) moins rentable pour le groupe Geberit
Production d'un réservoir de chasse Geberit, resultats groupe geberit premier semestre 2017

Un premier semestre 2017 (un peu) moins rentable pour le groupe Geberit


Geberit annonce des résultats mitigés au premier semestre 2017. En cause : les coûts liés à l’arrêt de la production de céramique sanitaire dans les usines françaises de la Villeneuve-au-Chêne et de Digoin.

Le groupe suisse Geberit, auquel appartient désormais Allia, annonce, pour le premier semestre 2017, un chiffre d’affaires de 1,47 milliard de francs suisses (1,23 milliard d’€), en croissance de 0,7 %, et un bénéfice net de 258,2 millions (227 millions d’€), en recul de 18,4 %. Toutefois, corrigé des effets de change et cessions (Koralle et Varicor), le chiffre d’affaires progresse de 2,8 %. La situation financière du groupe reste très saine.

Ce recul du bénéfice est lié, explique le communiqué de presse, à l’arrêt de la production de céramique sanitaire dans deux usines Allia, et au coût exceptionnel de 44 millions de francs suisses qu’il engendre. L’accord finalement signé au début de l’été entre le groupe et les syndicats a confirmé la fermeture de l’usine de la Villeneuve-au-Chêne, ainsi que l’arrêt de la production de céramique sanitaire à Digoin. Cependant, sur ce site, une activité de montage de packs WC est maintenue, ainsi que la logistique qui va avec. 40 emplois sont ainsi assurés, tandis que 25 autres sont transférés à Selles-sur-Cher, où est installé un dépôt logistique.

En Europe, le chiffre d’affaires de Geberit augmente en moyenne de 2,2 % durant les six premiers mois de l’année (hors variations monétaires). Plus précisément, c’est en Espagne (+13,1 %), en Autriche (+8,6 %), en Europe centrale et orientale (+6,9 %) et en Italie (+6,4 %) qu’il augmente le plus. Quoique de manière moins spectaculaire, les chiffres d’affaires sont également en croissance au Benelux (+4,9 %), en France (+2,2 %), dans les pays nordiques (+1,8 %) et en Suisse (+1,6 %). Ils régressent au Royaume-Uni (-3,4 %), ainsi qu’en Allemagne (-0,9 %), à cause, apprend-on, d’un nombre insuffisant d’installateurs. En termes de produits, les ventes de bâti-supports et systèmes sanitaires sont en hausse de 6,7 %, les systèmes de canalisations de 2,1 %, tandis que les ventes de céramique sanitaire reculent de 3,5 %.

Le groupe Geberit anticipe un chiffre d’affaires en hausse de 3 à 4 % sur l’année complète.

Laisser une réponse

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Recevez la newsletter bimensuelle de Sdbpro.fr

Bravo ! Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter.