Accueil » Distribution » Bainistes et grossistes haut de gamme bientôt fédérés ?

Bainistes et grossistes haut de gamme bientôt fédérés ?


Le Syndicat des bainistes et distributeurs français va-t-il bientôt voir le jour. Son objectif ? Regrouper les revendeurs qui, « petits » et inscrits sur le segment haut de gamme et luxe du marché, n’ont pas les moyens de peser sur les fabricants. C’est l’e-commerce qui a mis le feu aux poudres.

Mikaël Benzazon, gérant de la société Bains & Déco, vient d’investir 1,5 million d’€ dans un showroom de 500 m² à Boulogne, où les parisiens de l’ouest peuvent découvrir des salles de bains et marques haut de gamme et design. Des marques qui, pour la plupart, sont désormais accessibles sur les sites d’e-commerce belges ou allemands – Reuter-shop, Megabad… – à des prix inférieurs à ses propres tarifs d’achat. Des prix et un service – une livraison en 48 heures – qu’il n’est pas en mesure de proposer. Le problème, explique-t-il, c’est que les clients – architectes, promoteurs, hôteliers, entreprises du bâtiment et particuliers – connaissent ces sites. Et pour cause : « Il suffit sur internet de taper le nom de l’une de ces marques dans un moteur de recherche pour tomber sur Reuter-shop, premier en haut de la page. » Avant même le site de la marque proprement dite.

Or, explique Mikaël Benzazon, quand on les interroge sur ce sujet, les marques bottent en touche : elles n’y peuvent rien, disent-elles, puisqu’elles ne fournissent pas ces sites. Une réponse qui n’en est pas une, selon lui, d’autant qu’il existe d’autres marques qui, elles, ne sont absolument pas présentes sur internet. D’où ce projet de création d’un collectif de revendeurs haut de gamme, le Syndicat des bainistes et distributeurs français, qui veut « peser sur les fabricants qui ne jouent pas le jeu, malgré les investissements importants que nous avons effectués. »

Ses confrères et consœurs bainistes, mais aussi grossistes disposant de salles d’expo haut de gamme, sont intéressés par la démarche. Certains n’hésitent pas à traverser la France pour en discuter, inquiets de cette concurrence déloyale « organisée par leurs propres partenaires. »

Photo : showroom Bains & Déco, à Boulogne.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Branchez-vous sur le fil d’infos des pros de la salle de bains

Recevez la newsletter de Sdbpro.fr

abonnez-vous à notre newsletter

You have Successfully Subscribed!